heol-services.fr

Les causes de fermetures des agences bancaires

Selon les chiffres de la Fédération bancaire française, ces dernières années, de plus en plus d’agences bancaires physiques ont fermé boutique en France. En 2017, 37 209 agences sont restées ouvertes selon la Banque centrale européenne, soit une régression de 3% par rapport aux statistiques de 2009.

Cette baisse est néanmoins moins importante que celle observée dans le reste de l’Europe qui a connu un recul de 21% en moyenne sur cette même période. L’Espagne et les Pays-Bas sont les plus touchés avec des régressions respectives  de 38% et 48%. Mais dans le cadre de la restructuration du réseau bancaire, la FBF prédit la fermeture de quelques 4500 agences et plus dans l’Hexagone à l’horizon de 2020.

La digitalisation des services bancaires en première ligne

L’arrivée des banques en ligne et du concept de la connectivité a  provoqué de nouvelles habitudes chez les clients comme Détective Banque le souligne, obligeant ainsi les banques classiques à suivre le mouvement. De moins en moins de clients se déplacent donc en agence avec la dématérialisation des services bancaires, appliquée par les banques de réseaux. D’après une étude récente du cabinet Deloitte, si 18% des français n’ont pas utilisé les services de leur agence bancaire en 2014, ce chiffre est monté à 27% cette année.

Désormais, il est aussi simple d’ouvrir un compte ou de souscrire un crédit en ligne que de tchatter à distance avec son banquier. Le déplacement en agence n’est donc nécessaire que lorsque le client prend des décisions importantes dans sa vie, en l’occurrence la constitution d’une épargne pour la retraite, la souscription d’un prêt conséquent ou encore le placement d’héritage. La fermeture des agences est donc une suite logique à cette situation.

La crise financière : un facteur non négligeable

Dans la zone euro, la digitalisation des services s’est accompagnée de politiques radicales après la crise financière, ce qui explique l’importance des cessions de guichets. En France, une sorte d’accord tacite a limité les dégâts. Les groupes bancaires français ont décidé de réduire leurs effectifs avec une stratégie simple : plus de départs à la retraite et pas/moins de recrutements afin de rester rentable. Ils comptent cependant imiter les groupes européens avec la restructuration en cours et à venir.

13% de suppression en moyenne chez les réseaux bancaires d’ici 2020

Le Syndicat national de la banque ou SNB explique que 15% à 20% de nouvelles fermetures auront lieu. Pour preuve : LCL va supprimer 13 % de ses agences, équivalent à 250 agences d’ici 2020. Quant à BNP Baribas, elle va fermer 10% de ses agences, équivalent à 200 de ses points de vente. La Société Générale envisage quant à elle de fermer les portes de 300 guichets. En gros, 13% du réseau français disparaîtront entre 2016 à 2020 selon une étude du cabinet Sia Partners. Le nombre d’agences de banque sera ainsi réduit à 32 500.

Les cessions devenues aussi incontournables chez les réseaux mutualistes

Les réseaux mutualistes ont longtemps tout fait pour réduire la fermeture de leurs points de vente : Entre 2012 à 2016, le Crédit Mutuel n’a fermé que 2% de ses agences, le Crédit Agricole 0,2% des siens, la Banque Populaire 1% et la Caisse d’Epargne 0,5%. BPCE ne peut échapper à la politique de fermeture et envisage donc une stratégie de regroupement d’agences majeur. 400 de ses guichets fermeront ainsi en l’espace de 3 ans. Les 16 caisses régionales de la Caisse d’Epargne passeront aussi de 16 à 14.

Concernant la perspective pour les agences restantes, les banques des villes moyennes vont être agrandies et réorganisées de façon à avoir des secteurs dédiés à chaque domaine d’expertise: crédit, épargne, retraite… Pour les zones isolées, des tournées de camions-agences viendront les remplacer, comme au bon vieux temps !


Fortuneo-Bourse

L’offre de courtage en ligne Fortuneo : ce qui change en 2018

Fortuneo est connue depuis longtemps comme la banque digitale des traders en ligne. Elle propose en effet des offres de bourse en ligne très intéressantes pour différents profils boursiers. Face aux nouveaux usages et dynamiques concernant les activités de trading, notamment l’utilisation de plus en plus répandue des tablettes, des smartphones et des appareils mobiles, les courtiers ne peuvent plus échapper à l’amélioration de leur plateforme en ligne s’ils veulent attirer les jeunes traders. La banque numérique Fortuneo en particulier vient de simplifier ses offres de courtage en ligne dans cette même optique.

Quels sont les profils boursiers actuels chez Fortuneo ?

Il y a encore peu, Fortuneo a commercialisé des placements de bourse en ligne pour 6 profils boursiers différents. Dans le but de s’adresser à un public plus large, elle a réduit ces profils à 4. Cette initiative lui permet d’élaborer des offres de bourse plus adaptées à des profils de différents clients.
Le profil Optimum : Cette offre permet aux clients de passer des ordres dès 1,95 € pour la vente ou l’achat d’actifs de moins de 500 €. Il n’y a aucune condition minimum d’encours ou de transactions à respecter pour ce faire. Pour un ordre de bourse d’une valeur de 500 € à 2000 €, le tarif en vigueur est de 3,90 €, au-delà, Fortuneo facture la transaction du 0,20% de son montant.
Le profil Trader actif : Comme son nom l’indique, cette offre de bourse Fortuneo est destinée aux traders plus actifs. Le trader s’acquittera d’un frais de 9,50 € pour donner un ordre de bourse de 10 000 € et moins puis de 0,12% du montant de la transaction au-delà. Cette fois-ci, le client est tenu d’effectuer au moins 30 transactions par mois, soit 90 par trimestres.
Le profil Trader 100 ordres : Les traders aguerris seront plus séduits par cette offre, où chaque ordre de moins ou égal à 100 000 € est facturé à 6,50 €. Au-delà de cette somme, Fortuneo ne prélève que 0,1% du montant. Le nombre de transactions imposé est de 100 minimums par mois.
Le profil 0 courtage : Il est destiné aux titulaires de compte-titres ordinaires. Avec cette offre, le client peut passer gratuitement ses deux premiers ordres. Chaque transaction de 10 000 € et moins, sera par la suite tarifée à 20 €. A noter : l’encours minimum à respecter est de 50 000 €.

bourse sur internet

Comment expliquer le succès de Fortuneo et son offre de bourse ?

Jusqu’ici, la banque digitale pratiquait des tarifs parmi les plus bas en termes d’offre de courtage : l’offre de Fortuneo est en effet l’une des moins chères du marché.

Des tarifs concurrentiels et des offres promotionnelles

Chez Fortuneo banque, le profil cadre peut réaliser une transaction Euronext de 1 500 € par mois à seulement 46,80 €/ an. En comparaison, les frais de ses concurrents sont plus conséquents pour ce même profil : 107,40 € chez Boursorama Banque, 96 € chez Hello bank!, 72 € chez ING Direct, 60 € chez BforBank.

Absence de frais de tenue de compte et de droits de garde

Les boursiers ne s’acquittent ni de frais de tenue de compte auprès de cette banque en ligne, ni de droits de garde. La banque propose aussi des promotions régulières. Jusqu’au 31 juillet 2018 par exemple, Fortuneo rembourse les frais de transfert inférieurs ou égaux à 2000 € (PEA, compte-titres, PEA-PME).

Des outils de trading gratuits

Enfin, les traders clients de Fortuneo peuvent utiliser gratuitement divers outils de trading en ligne pour passer des ordres rapidement, accéder à des analyses techniques, streaming… Les instruments financiers de la banque digitale sont d’une grande utilité. 900 fonds ainsi qu’une solution crowfunding, élaboré avec SmartAngels sont proposés aux boursicoteurs.


agence immobilière en réseau

Faire appel à une agence immobilière en réseau

La Nouvelle-Aquitaine fait partie des régions françaises les plus convoitées par les investisseurs et les acquéreurs souhaitant réaliser un projet immobilier. Dans le neuf comme dans l’ancien, qu’il s’agisse de maisons individuelles ou d’appartements, les offres y foisonnent. Outre son marché immobilier dynamique, les différents dispositifs de défiscalisation mis en place par le gouvernement ont joué un grand rôle dans la motivation des acheteurs et des investisseurs. Certaines villes basques affichent, entre autres, une éligibilité à la loi Pinel, en LMNP, en loi Malraux ou Censi-Bouvard.

Face à un marché flexible en matière de transaction immobilière sur la côte basque, les Français se précipitent pour y réaliser un placement dans la pierre. Il faut savoir que l’évolution constante du nombre de nouveaux habitants a favorisé l’implantation de nombreuses agences immobilières indépendantes, mais aussi en réseau comme Côte Ouest Immobilier. D’une part, les acquéreurs font appel à ces opérateurs pour rechercher les biens qui peuvent leur convenir, et d’autre part, les bailleurs ou propriétaires sollicitent leur intervention pour dénicher des acheteurs ou des locataires solvables.

Pourquoi opter pour une agence en réseau ?

Que ce soit pour vendre, louer ou acheter, il est tout à fait normal de vouloir être rassuré. Pour être en totale confiance, les personnes qui souhaitent se lancer dans un projet immobilier privilégient la notoriété d’une marque. En effet, lors du choix d’une agence, l’acquéreur ou le vendeur se fie aux logos des enseignes. De manière inconsciente, il opte pour une agence dont le nom est connu par un large public. Il faut noter que les agences immobilières rattachées à une enseigne renommée comme Côte Ouest Immobilier sont plus rassurant aux yeux des clients potentiels.

La puissance de communication à l’échelle d’une commune, d’un département, d’une région, voire national est le premier avantage procuré par une agence immobilière en réseau. Il convient de rappeler que ces types d’agences ont à leur disposition un fichier client central et partagent les informations grâce à un gestionnaire informatique interne. À cela s’ajoute une stratégie publicitaire intégrant l’ensemble des franchisés. Par ailleurs, les professionnels des agences en réseau sont bien formés aux techniques de vente les plus performantes.

Des techniques performantes

Les réseaux d’agences immobilières comme Côte Ouest Immobilier offre à leur clientèle des prestations sur mesure et de qualité. En effet, ils font bénéficier à leurs franchisés divers outils et services permettant à ces derniers de mener leur recherche avec professionnalisme. Parmi ces outils, on peut citer :

– Un logiciel permettant d’intégrer les biens et les mandants ainsi que des photographies et des descriptions ;

– Une plateforme numérique personnalisée agence par agence, avec la possibilité d’administration autonome ;

– Des formations régulières visant à accroître les compétences des agences.