Comment arrêter la corrosion des tuyaux en cuivre

Si on devise un tube en cuivre dans le sens de la longueur, nous constatons qu’il brille de l’extérieur. Comme il est exposé à l’eau, ceci ne dure pas très longtemps. Il commence à se corroder et développe une couche, ou plutôt une sorte de film. Qu’est ce qui pourrait alors endommager ce film et provoquer une corrosion? 

Ci-dessous, avec la collaboration d’un plombier Paris 20 professionnel, je vous cite quelques facteurs qui peuvent pourrir vos tuyaux en cuivre. 

Les facteurs qui peuvent ruiner vos tubes en cuivre

L’un des plus importants facteurs de corrosion, est l’eau elle-même. La composition chimique de l’eau peut elle-même affecter le tube. Evidemment, si on vérifie les tuyaux des voisins on trouvera la même situation ; Cela affectera également toute la région où cette eau coule.

Si vous demandez à un voisin et qu’il n’a pas ce problème, c’est qu’il faut chercher ailleurs. Prenons l’exemple de la stagnation : la corrosion dans ce cas est visible même de l’extérieur. Quand on divise le tube, nous voyons des rangers de fosses. Ce qui s’est passé c’est qu’il s’agit d’une canalisation peu utilisée. Si on rince le tube ou on laisse passer de l’eau dedans puis on le laisse humide et on ne l’utilise pas pour longtemps, cela crée des lignes et des fosses à l’intérieur qui peuvent même se produire à l’extérieur. 

Une autre possibilité est la vitesse élevée du  phénomène de corrosion érosion du cuivre. Ce qui fait que les composants du cuivre commencent à se dégrader et à se mélanger avec le film de protection créé par l’eau ce qui conduit à une détérioration de la consistance du tube. 

Un autre problème connexe est quand les extrémités du tube ne sont pas bien préparées dès la fabrication à la soudure. Ceci peut causer des turbulences locales ce qui cause un autre problème de corrosion érosion. 

Les problèmes d’eau sont beaucoup plus répandus. Si on a un flux excessif de chaleur, cela peut fait fondre les résidus et les emporter et les dissoudre. Par contre, à l’utilisation de l’eau froide, il y a peu de chance qu’une corrosion ait lieu. Les tubes resteront alors lisses.

Comment savoir de quel facteur il s’agit ? 

Il suffit de prendre une partie du tuyau, la diviser en longueur, puis l’analyser dans un laboratoire pour déterminer ce qui a pu causer cette corrosion. 

Si nous trouvons des fosses sans explications c’est qu’il peut s’agir d’un problème du chauffe-eau. En présence de l’oxygène, l’eau essayera de dévorer le métal trouvé dans le réservoir. Dans chaque réservoir, nous trouvons une tige d’anode en magnésium qui s’assied dans l’eau. C’est une substance moins dense que le métal qui sera dévorée à la place de ce dernier. Une fois la tige est détruite par l’eau, celle-ci change de proie et se dirige vers le métal du réservoir. 

Conclusion

Qu’il s’agisse de la composition, de la température de l’eau ou du réservoir, il faut toujours tester ses tuyaux, son robinet, et son chauffe d’eau, puis comparer les trois.