Comment remorquer une voiture avec une barre de remorquage ?

Votre voiture est en panne, et vous n’avez pas envie de faire appel à un dépanneur pour la remorquer jusqu’au garage ou chez vous ? Dans ce cas, la barre de remorquage peut être la solution. Mais comment l’utiliser ?

Lorsqu’une voiture est en panne sur le bord de la route, ou immobilisé à la suite d’un accident, cela signifie généralement qu’il doit être tracté. Pour réaliser cette intervention, il est tout à fait possible de contacter un professionnel ou le charger soi-même. Si vous optez pour la seconde solution, vous devez savoir que tracter une voiture peut s’avérer compliqué et dangereux. Il doit se faire dans le respect total de règles de sécurité. C’est pour cette raison que le conducteur doit absolument effectuer certaines vérifications avant de choisir de remorquer lui-même un véhicule. Il doit s’assurer que le véhicule tracté permet cette solution en toute sécurité dernière un autre véhicule. Il doit notamment vérifier que le véhicule tracteur est bien plus lourd que le véhicule tracté, pour éviter tout incident durant le remorquage, mais aussi voir si les véhicules sont équipés d’anneaux permettant un remorquage. Il doit également vérifier qu’il à bien avec lui un conducteur ayant reçu le permis de conduire qui pourra contrôler la direction du véhicule tracté. Une fois toutes ces vérifications réalisées, vous pourrez alors entamer le remorquage de votre voiture.

Comment remorquer une voiture 

Dans un tel scénario, la barre rigide de remorquage peut être une aide précieuse. Elle est conçue tout spécialement pour l’occasion, et est homologuée. Pour procéder au remorquage, vous devez :

Relier les deux véhicules

Pour tracter une voiture, vous devez installer la barre de remorquage à l’anneau de remorquage des véhicules (celui à tracter et celui qui tracte). Cet anneau se trouve à l’avant gauche ou à l’arrière à l’opposé de la sortie d’échappement. Une fois, la barre installée et avant de démarrer, veillez à vous mettre d’accord entre conducteurs d’une signalétique gestuelle compréhensible et simple pour anticiper les décélérations et les freinages, surtout pour le conducteur de la voiture tractée. Mettre le véhicule tracté au point mort et desserrer son frein à main.

Restez vigilant sur la route

Le chauffeur du véhicule tracteur doit obligatoirement adopter une conduite souple ne dépassant pas les 25 km/h. À cette vitesse, éviter d’emprunter une autoroute ou une voie express. Utiliser les clignotants et les warnings dans la voiture tractée et assurez vous que les deux véhicules sont bien alignés. Il est primordial de mettre les feux de détresse sur les 2 véhicules afin de prévenir les autres usagers de la route du potentiel danger que représente ce remorquage. Avant un virage, pensez à les éteindre pour mettre le clignotant et ainsi bien signaler vos mouvements aux autres usagers de la route. Enfin, le remorquage doit se limiter à un trajet d’une courte distance.
Il est à noter que dans le cas d’une voiture qui ne permet pas d’être tractée, le remorquage est interdit et les services d’un professionnel remorquage sont alors indispensables.